Accueil Le coin des adultes Quand la réalité dépasse la fiction…

Quand la réalité dépasse la fiction…

0
0
72
Teamwork, vector illustration. A group of young adults working in the modern open space office. Creative industry startup. Flat 2.0 vector, clip art.

Bien avant de connaître l’épisode du confinement, les enseignants de SNT avaient décidé de faire travailler les élèves de seconde sur le thème des réseaux sociaux, en partenariat avec les professeures-documentalistes. La plupart des lycéens ont pu exprimer leurs idées à travers un débat qui a eu lieu au CDI.

 Parmi les sujets retenus, celui des cours sur Youtube. Voici une synthèse des arguments avancés par les élèves, en faveur ou non de ce moyen. La pratique des cours à distance, rendue nécessaire depuis le 13 mars dernier, renforce l’authenticité des témoignages recueillis.

Les plus récalcitrants craignent de moins bien réussir, se laissant distraire par le matraquage de publicités diverses et variées et par de malencontreux « clics » qui les dévient de l’objectif initial… Ils déplorent donc l’absence d’une « autorité suprême » qui les remettrait dans le droit chemin (autorité qu’ils n’apprécient pourtant pas toujours en situation « réelle »…). Comment vais-je donc parvenir à me motiver tout(e) seul (e), est une question récurrente et qui inquiète. Où sont les professeurs que je peux interrompre pour poser des questions, qui peuvent m’accorder un peu de leur temps à la fin du cours ?

Et mes camarades ? Et les relations sociales que je tisse et qui me font grandir, qui m’aident à devenir un citoyen responsable et aguerri ? Je suis perdu (e), je n’ai plus de repères, seul (e) au centre de ma chambre que j’aime tant retrouver après une journée de classe, mais qui là, dans le cas présent, m’oppresse…

Et si les professeurs maîtrisent les cours classiques en situation de face-à-face, qu’en est-il des cours en ligne qui supposent une refonte du contenu (tout ce qui était dit à l’oral doit passer par le mode écrit) ? Sans parler de la partie technique que tous les enseignants ne manient pas avec la même dextérité (filmer, monter, poster, etc.). Et le contenu à proprement parler ? Autant je peux croire l’adulte que j’ai en face de moi, autant je peux douter de la fiabilité de l’information que je trouve sur le Net, surtout si je n’ai pas les outils en main pour vérifier (j’aurais sans doute dû écouter les mises en garde de Mme Lanta, le mardi matin en cours d’AP…).

Quant à l’état de mon cerveau après être resté (e) toute une journée devant un écran, je ne vous en parle même pas. Parce qu’il faut aussi rajouter le temps passé à discuter avec les copains que je ne vois plus et les quelques jeux en ligne que je m’octroie entre deux séances pédagogiques…

Mais certains sont parvenus à vanter les mérites des cours sur Youtube, à ne pas confondre avec les visioconférences qui permettent des interactions.

Les supports supplémentaires que constituent des cours sur Youtube favorisent le développement de l’esprit critique, dès lors que l’élève modèle que je suis s’est assuré de la fiabilité de la source.

Les avantages semblent alors nombreux : présentation plus ludique ou sous un nouvel angle. Je peux revoir une partie et regarder les cours où et quand je veux. Ce qui est important pour moi également : si je ne comprends pas, je peux visionner à nouveau l’explication et chercher des cours connexes sur le Net.

Je dois certes me plier à une discipline personnelle pour organiser mon temps et acquérir les connaissances attendues, mais je fais ainsi preuve d’autonomie et ne gêne pas les autres élèves si je suis une bavarde ou un  invétéré, je vais à mon rythme.

Lorsque je serai étudiant(e), une formation à distance s’appuyant sur des cours Youtube pourrait réduire les coûts occasionnés par la poursuite d’études loin de chez moi.

Tout ceci donne matière à réflexion.

Isabelle Lanta, Françoise Colonier et les élèves de 2B, fournisseurs d’idées

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par chroniquesduloqsansleloq
  • IMG_20200612_133544288

    Un arbre est tombé

    Malade, le chêne pourpre penchait dangereusement et menaçait de tomber. L’équipe d&r…
  • depositphotos_2443579-stock-illustration-magic-wand

    Prêts à vous évader ?

    Le confinement a permis de découvrir des lieux magiques : suivez le lien ! https://view.ge…
  • Exif_JPEG_420

    Le Loquidy déconfiné : la Quintaine

    Voici   à quoi ressemble le self ! Pas d’ambiance ? Une AUTRE ambiance ! Preuve en v…
Charger d'autres écrits dans Le coin des adultes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Projet « Agriculture urbaine » par les 4èmes

Pendant cette période particulière de confinement, Madame Bouillault a proposé aux élèves …